La loi mexicaine est très sévère en ce qui concerne la possession de bien par un étranger dans leur terre. Ceci est à la suite de la colonisation brusque du Texas par les anglo-saxons qui sont venus s’installer en masse dans cet État et qui, du jour au lendemain, ont demandé le rattachement de cet État à l’union américaine sans aucune explication. Du coup, les Mexicains ne permettent à tous les étrangers de posséder des biens immobiliers comme les terrains, les maisons à moins de 30 km des frontières et des côtes.

Comment acheter et financer son bien au Mexique ?

Il existe un moyen de détourner l’incident historique et juridique du fait que le Mexique ne pourrait plus offrir à ses millions de touristes de beau confort comme les maisons, les bungalows de luxe si ces derniers ne pouvaient juridiquement en être propriétaires. Acheter au Mexique n’est tout de même pas impossible malgré cela. Le fideicomiso est alors mis en place. C’est un contrat notarié dans lequel il est possible d’intégrer les sujets concernant les droits ayant comme condition de gérer votre patrimoine. Cela permet aux contractants le mexicain et le binational de couvrir et de protéger son patrimoine une fois qu’il paye les 5000 pesos pour monter le projet pour ensuite payer un loyer de 1000 à 1500 pesos par an durant toute la durée de l’application de contrat notarié. Sachant qu’il n’est pas possible de faire un crédit au Mexique mais seulement au comptant sauf si vous voulez faire de l’emprunt en dollars ou en euros mais à faible taux de change. Tout dépend néanmoins de votre situation et de votre anticipation aux taux de change. L’investissement dans les crédits ne sont pas très pratiqués au Mexique, il y a seulement 10% de Mexicains qui choisissent de s’investir dans les crédits.

La valeur des pesos par rapport à celles des dollars et des euros sont faibles. Du coup, les achats paraissent plus chers aux résidents qu’aux étrangers. Et c’est aussi une des raisons qui poussent les étrangers à vouloir s’investir dans le pays alors qu’ils leurs sont difficiles d’opter pour ce choix surtout dans l’accomplissement.

La location annuelle est fortement déconseillée au Mexique. La loi de la location est très favorable pour les gens mal honnête. Vous aurez du mal à vous en sortir gagnant contre un homme de loi résident. Par contre, si vous optez pour la location saisonnière, ce serait intéressant parce que la plupart des personnes qui choisissent cette option sont des étrangers pour une courte durée.
S’investir au Mexique surtout pendant l’hiver est toujours mieux parce que vous arriverez très bien à couvrir vos charges à cette période l’année. Le seul souci est surtout que l’entretien des maisons au bord de la mer n’est pas une chose facile. En plus les matériaux et équipements s’abîment vite.

Selon les milieux et le temps où vous décidez de vous lancer, le rendement locatif au Mexique peut tourner entre 8 et 15% mais le mieux est d’acheter une résidence secondaire pour y vivre seulement une partie de l’année. Le blocage qui freine un peu en ce moment le marché de la location au Mexique en ce moment est l’attente d’une résidence pour les personnes âgées sur des niveaux de vie acceptable.

Néanmoins, le problème qui bloque les touristes et les investisseurs à venir au Mexique est aussi l’insécurité que la presse mette surtout en valeur. Insécurité, qui règne surtout dans des endroits où les touristes ne risqueront pas d’y mettre leurs pieds. Et encore moins les investisseurs.