Le marché immobilier mexicain n’est pas encore saturé malgré les conditions qu’il faut remplir pour l’acquisition d’un bien dans ce pays. En général, le gouvernement mexicain n’autorise aucune possession d’une personne étrangère des biens immobiliers sur leur terre que ce soit un terrain ou une maison. Il faut alors pour cela, penser à faire la possession immobilière à titre fiduciaire.

Les raisons pour étudier le marché immobilier au Mexique

Vous avez peut être déjà entendu parler de l’augmentation des prix de propriétés dans les régions les plus populaires du Mexique. Néanmoins, il existe des raisons pour lesquelles les investisseurs devraient choisir le marché immobilier mexicain pour exploiter.
Il se trouve qu’acheter au Mexique est une chose qui frustre un bon nombre de gens. De par la sévérité du gouvernement face à la loi mexicaine sur l’interdiction de la possession de bien immobilier pour les étrangers à moins de 100 km de la frontière et 30 km des côtes.

Entre autre, le gouvernement mexicain commence à s’assouplir face aux règles qui ont empêché les acheteurs étrangers d’acheter à proximité de la côte, résolus aujourd’hui par la coopération avec une banque fiduciaire mexicaine pour acheter une partie de la terre la plus prime de plage de Mexique. Ceci s’appelle le fideicomiso.

Il se trouve également que le gouvernement mexicain s’est engagé à l’amélioration économique de leur pays pour des fins d’investissements touristiques et immobiliers. Ce qui signifie que le marché de l’investissement immobilier s’ouvre maintenant petit à petit.

D’un côté, l’immobilier mexicain est très populaire en Amérique du Nord de par sa préférence touristique, de son climat chaud, de son paysage et de ses sites touristiques attrayants. Il se trouve d’une autre côté que plus de 16 000 sociétés étrangères visent maintenant à l’élaboration de politique visant à rendre les pays plus attrayants pour les sociétés étrangères et les investisseurs ce qui a pu permettre de nombreuses possibilités d’emploi pour un grand nombre de Mexicains. Une demande qui dépasse largement l’offre en ce moment en matière d’hébergement touristique. Ce qui laisse encore aux investisseurs étrangers la possibilité de s’intéresser de plus en plus sur le marché immobilier mexicain.

En d’autre terme, bien que le gouvernement mexicain semble stricte concernant leur patrimoine, il se trouve qu’ils ont eu la bonne idée d’exploiter à la fois leur terre sans les donner entièrement aux investisseurs étrangers.