Pour les acheteurs étrangers, l’acquisition d’un bien immobilier au Mexique est souvent le projet d’une vie. Le pays est connu pour sa richesse culturelle, ses paysages d’une beauté rare et sa météo clémente. Mais surtout, le gouvernement mexicain a récemment décidé de d’assouplir les lois concernant l’investissement immobilier du pays pour attirer encore plus d’investisseurs étrangers.

Une aubaine pour les expatriés intéressés par l’idée d’une retraite ou de développer une activité au Mexique. Mais investir au Mexique n’est pas sans risques : catastrophes naturelles, taux de corruption élevé, criminalité. Cela étant, il est tout à fait possible de couler des jours heureux dans sa propriété au Mexique, à condition de souscrire la bonne assurance habitation.

Immobilier au Mexique : bien choisir son assurance habitation

Le Mexique compte 98 compagnies d’assurance, dont 57 d’origines étrangères parmi lesquelles AXA et Allianz. Le groupe français a repris l’assurance-dommages de HSBC à Singapour, à Hong Kong et au Mexique pour 494 millions de dollars. La présence d’une compagnie française au Mexique rassure souvent les investisseurs méfiants. Cependant, il est important de préciser que l’assurance habitation au Mexique ne fonctionne pas de la même façon qu’en France pour les propriétaires.

Les deux choses les plus importantes à considérer lorsque achat d’une propriété au Mexique est une politique d’assurance titres et d’une fiducie bancaire ou fideicomiso. Ces deux documents serviront de garantie que vous profitez de tous les avantages de la propriété le plus de soucis peu que possible.

Qu’est-ce qu’une police assurance titre ?

Une police d’assurance titre est simplement un contrat entre l’acheteur ou à un prêteur et un garant titre qui protège le prêteur ou le propriétaire contre les pertes en cas de litige dans la propriété. Beaucoup de sociétés immobilières de renom offriront des options pour une politique d’assurance titres de propriété lors de la vente d’une propriété à des expatriés au Mexique. Une fois la vente conclue et les nouveaux propriétaires en possession de leur bien au Mexique, il est conseillé d’envisager l’achat d’assurance titres. Les tarifs sont basés sur la valeur de vente de la propriété et sont facturés à près de US $ 5-US $ 5,50 par 1000 US $ de la valeur.

Il s’agit d’une garantie, d’une sécurité pour les expatriés, qui peuvent en plus s’appuyer sur la présence de grands groupes internationaux pour sécuriser leur investissement.

Assurance et expropriation

Les investisseurs étrangers qui placent leurs fonds au Mexique dans l’optique de devenir propriétaire d’une maison ou d’un condo s’inquiètent souvent de savoir si leur terre peut être expropriée par le gouvernement mexicain, sans accord préalable, et sans garantie de se faire rembourser. Or il n’en est rien. Conformément à l’Accord de libre-échange nord-américain, l’ALENA, le Mexique ne peut, directement ou indirectement, une expropriation, sauf pour cause d’utilité publique comme la construction de bâtiments ou de voies publiques sur décision gouvernementale.