Nous vous présentons aujourd’hui, Mr. Tanguy Caradec, un passionné de l’investissement qui va nous présenter les erreurs de TEG.

Je suis investisseur et blogueur (investir-et-devenir-libre.com), à la fois passionné par l’investissement et curieux du fonctionnement de notre monde moderne. Le principe de mon blog est simple: partager mes clés de réussite pour faire travailler votre argent pour ne plus avoir à travailler pour l’argent. En somme, investir pour devenir libre!

Dans cet article je vais vous parler des erreurs de TEG (taux effectif global). Il est probable que vous ne connaissiez pas, pourtant si vous avez un prêt immobilier en cours, vous avez 1 chance sur 2 d’être concerné! Auquel cas, vous pourriez récupérer une importante somme d’argent ! Je suis moi-même concerné et je devrais récupérer entre 10 000€ et 30 000€. Cet article va vous donner toutes les informations et contacts nécessaires.

Vous pensez sans doute que c’est louche et je vous comprends car c’est un peu la réaction que j’ai eue en découvrant ce sujet.

Pour clarifier, regardez plutôt les explications de Serge Lemaitre de l’AFUB, (Association Française des usagers des Banques) interviewé par Le Figaro.tv.

En synthèse on apprend que:

– Oui c’est bien réel !

- 1 prêt sur 2 serait erroné ;

– les sommes à récupérer vont de 15 000€ à 80 000 € ;

– en cas d’erreur de TEG, la loi oblige à appliquer le taux d’intérêt légal année par année sur l’ensemble du prêt avec remboursement de la différence de taux (Le taux d’intérêt légal était de 0,04% en 2014). En clair on peut quasiment effacer les intérêts d’emprunts;

– Le contrôle de votre prêt peut être fait gratuitement (je vous donne les détails ci-dessous).

C’est un sujet qui doit être traité par un expert en analyse financière, c’est pourquoi après de longues recherches et de nombreuses comparaisons, j’ai confié mon dossier à une société spécialisée qui a effectivement constaté des erreurs de TEG dans mon prêt! (leur contact via le formulaire en fin d’article).

Mais avant de sauter au plafond et se faire plein de projections, il faut tout de même savoir que ça n’est pas une simple affaire : la procédure est longue (3 ans) et les frais d’analyse et de procédure (dans mon cas 5 000€) sont à avancer. Mais après réflexion, j’ai décidé de me lancer. Surtout sachant que 99% des clients qui entament une procédure gagnent et qu’en cas d’échec, une assurance rembourse l’ensemble des frais engagés. Le plus gros risque finalement c’est celui de gagner et dans mon cas, jusqu’à 30 000€ !

Si vous souhaitez en savoir plus sur votre prêt, je peux vous mettre en contact avec l’expert en analyse financière qui m’a accompagne dans cette procédure. Pour cela, remplissez le formulaire ci-dessous. Important : cette étude est gratuite et aucun engagement n’est requis.