Avant d’investir dans quelque domaine que ce soit, il est important de faire une étude préalable du marché dans le pays concerné. Pour faire affaire dans l’immobilier, rien ne doit être laissé au hasard. En effet, il est impératif de connaitre les conditions économiques du pays. Aussi, prendre connaissances des contextes juridiques reste la principale clé de la réussite d’un projet tel que l’achat ou la location immobilière. Les conditions géographiques et économico-juridiques du Mexique, sont-elles alors favorables pour un investissement immobilier ?

Toutes les motivations pour un bon investissement

Le Mexique est un pays où il fait bon vivre. Nombreux touristes viennent chaque année pour ses belles plages sableuses et ensoleillées. Les monuments historiques et les sites archéologiques du Mexique attirent aussi beaucoup d’étrangers. Ce pays regorge de faune et flore endémiques. Eblouis par la beauté des villes côtières comme Cancun ou la Playa Del Carmen, ces étrangers ne se contentent pas de passer leurs vacances au pays des tacos, ils décident d’y vivre. Et pour cela nombreux sont ceux qui investissent dans la location de villas en bord de mer ou d’achat d’appartement haut standing. Depuis que la loi sur l’acquisition d’immobilière a été allégée, le Mexique est devenu un pays cosmopolite. Nord-Américains ou Européens se sentent maintenant chez eux dans ce joyau de la nature.

Des dispositions économiques propices

Pour s’assurer de ne pas faire un investissement à perte, il faut connaitre d’avance la situation économique du pays dans lequel l’investisseur veut faire affaire. Selon l’étude des économistes, le Mexique se trouvait à la dixième position sur le classement des pays du monde en termes d’investissement direct à l’étranger en 2014. Effectivement, le montant de ces investissements s’élevait à 38 milliards de dollars investis en une année. En ce qui concerne le Produit Intérieur Brut ou PIB, la croissance était à hauteur de 2,6% en 2016 et cette valeur est envisagée à 2,9% dans les années à venir. D’après ces analyses, on peut conclure que l’investissement l’immobilier Mexique est un placement rentable financièrement. C’est une opportunité pour réaliser des bénéfices locatifs substantiels à court et moyen termes ainsi qu’une plus-value avantageuse. Le Mexique se trouve aujourd’hui au premier plan des zones à forte croissance économique.

Une situation juridique restreinte

Même si l’immobilier au Mexique est une affaire qui rapporte financièrement, les conditions juridiques de ce pays ne sont pas toutes aussi favorables. Il existe une loi qui date 1917 et qui est toujours en vigueur, interdisant toute acquisition de bien immobilier par une personne étrangère. Les activités d’achat ou de location ne peuvent se faire qu’à des distances bien définies et seulement aux alentours de la frontière mexicaine. Toute propriété située dans ces zones peut donc être acquise par un étranger. La procédure des contrats de location présente des similitudes par rapport à celle appliquée dans les pays européens. Seulement, en ce qui concerne l’achat, il existe une pratique courante qui permet de détourner cette interdiction. Le fideicosimo est une pratique qui a fait la polémique dans le forum Mexique. Dans ce cas l’investisseur étranger devra s’allier à la banque pour pouvoir posséder une maison au Mexique.