Se déplacer en territoire inconnu n’est pas toujours facile. Que vous ayez ainsi envie de vivre définitivement au Mexique ou y passer une courte durée, le problème reste le même en ce qui concerne la recherche d’un logement.

Se trouver un logement au Mexique

La loi mexicaine a toujours interdit principalement les étrangers à posséder un bien immobilier dans le territoire mexicain à moins de 100 km de la frontière et 50 km des côtes pour une raison que ces zones sont considérées comme zones restreintes. Récemment, le gouvernement mexicain a bien fait des efforts pour faciliter la possession d’un patrimoine mexicain en proposant la loi fiduciaire.

Ce qui permettra à un étranger de souscrire à une banque mexicaine dans le but d’acheter un bien immobilier que ce soit un terrain ou une maison même dans les zones restreintes du pays.

Pour ce faire, il vous est alors indispensable de faire part à la banque mexicaine de son souhait de devenir bénéficiaire d’un bien immobilier en fiducie tout en demandant également l’accord du Ministère des Affaires Etrangères de cette possession. Vous serez donc le propriétaire du bien mais c’est la banque mexicaine qui l’administre en votre nom. Il vous est aussi de le vendre, le louer, l’hériter, l’aménager selon vos besoins. Vous pouvez également choisir des personnes pour bénéficier de la fiducie avec vous. En plus, si vous optez pour la fiducie, vous pouvez choisir l’emplacement qui vous convient le mieux. Cliquez ici pour en savoir plus.

Notons que le fideicomiso est établi pour une période de 50 ans maximum et peut être renouvelé automatiquement pour une durée de 50 ans encore. Cependant, le propriétaire a le droit de transférer le titre à qui bon lui semble qu’il s’agisse d’un membre de sa famille ou autre.

D’une autre façon, vous pouvez aussi choisir de coopérer avec une société mexicaine. Ce qui est souvent effectué par les personnes qui ont envie d’un investissement industriel ou commercial à long terme.